index du blog

http://warhammer-old-school.blogspot.comImage HTML map generator

AIDE DE JEU / LE SCHWZARMÄNTEL



Dans notre campagne Veni Sigmarius, les aventuriers sont contactés par une organisation secrète, l'Augenschatten, qui vise aux intérêts de la famille régnante Holswig Schliestein. Cette organisation m'a été inspirée par celle du Schwarzmäntel. Un agent du Schwarzmäntel apparait également dans une de mes aventures : Mort à Miragliano.



J’ai donc essayé de faire la somme des informations disponibles sur ce sujet. Par chance, elle n’est pas très fournie. C’est tant mieux, je n’ai pas à me référer à un background officiel toujours limitant. Et de toute façon, comme j’aime à le penser, le fluff a toujours avantage à être dépassé là ou l’imagination l’ordonne !

L’organisation du Schwarzmäntel est - si je ne m'abuse - une invention de l'inénarrable Mad Alfred, auteur prolifique et très respectable de WFRP (il a participé au magazine Warpstone et est l'auteur principal, entre autre, du supplément officiel Nains : Pierres & Acier), initialement présentée dans le magazine indépendant Warpstone n°11. L'article est téléchargeable sur son site. Il existe également une traduction réalisée par Captain Bug sur le SDEN. C'est de cette dernière que j'ai extrait le passage ci-dessous.

Les Schwarzmäntel basés à Middenheim, et servant la Cité-Etat, sont un exemple d’organisation de type Service Spécial. Ils ont été fondé à l’origine en 2350 C.I. par le frère de l’Empereur Magnus le Pieu, le Grand Duc Gunthar Von Bildhofen du Middenland. Son but original était de débusquer et de se débarrasser discrètement des cultistes cachés et autres ennemis de l’Empire. Les Electeurs Provinciaux soutinrent l’accord initial, et la Grand Duc était expert pour donner aux demandes de chaque Electeur la considération qu’elle méritait. En 2360 C.I., il devint évident que Gunthar Von Bildhofen était en train de se positionner lui-même pour succéder à Magnus comme Empereur. Les Electeurs eurent peur que les Schwarzmäntel ne donnent à Von Bildhofen un instrument pour se débarrasser de ceux qui s’opposeraient à lui d’une façon ou d’une autre. C’est ainsi qu’ils organisèrent une réunion où ils demandèrent à l’Empereur Magnus de s’impliquer pour remédier à cette situation potentiellement explosive. Les négociations durèrent des mois, et s’échauffèrent parfois. L’Edit Impérial de Sigmarzeit 2362 C.I. dissout les Schwarzmäntels. 

En 2410 C.I., la Gravine Solveig Todbringer de Middenheim s’inquiétait de plus en plus du fait que l’Empereur Dieter IV ne prenait pas la mesure de l’importance que Middenheim avait dans la sécurité du nord de l’Empire. Les forêts environnantes fournissaient des cachettes innombrables pour les créatures corrompues ayant échappées à la destruction un siècle auparavant. Il y avait aussi des signes que l’activité des cultistes s’étendait au-delà de l’atteinte de sa Garde Municipale. L’attention de l’Empereur étant absorbée par sa campagne mal préparée dans les Principautés Frontalières, et les difficultés croissantes avec Marienburg, la Gravine Solveig créa le poste de Conseiller Privé, et ressuscita secrètement l’organisation des Schwarzmäntel sous cette fonction.  

La structure interne des Schwarzmäntel est plus simple que celle des Graukappen. Six Commissaires dépendent directement du Conseiller Privé, actuellement le Baron Heinrich Todbringer, le fils illégitime du Graf Boris Todbringer de Middenheim. Chaque Commissaire est responsable de tous les aspects de sécurité (y compris la discipline des agents rebelles) dans le secteur qui lui est assigné. Quatre de ces secteurs sont centrés sur les Cité-Etats Impériales d’Altdorf, de Middenheim, de Nuln, et de Talabheim. Les deux autres Commissaires sont basés à Bechafen dans l’Ostermark, et à Averheim dans l’Averland.. Les Commissaires sont aussi responsables des actes des Agents Spéciaux qui leurs sont subordonnés. Ces individus sont parfaitement entrainés pour infiltrer toute organisation ayant été marquée comme ‘Ennemie de l’Etat’, et discrètement en éliminer ses dirigeants. Sans exceptions, les agents des Schwarzmäntels fourrent un chiffon noir dans la bouche de leur victime, indiquant la présence de l’organisation. Un avantage secondaire découlant de cette ‘carte de visite’ est la terreur résultante saisissant ceux qui réalisent qu’ils ont été la cible des redoutables Schwarzmäntels. Cinq autres spécialistes s'en reportent directement au Conseiller Privé. Le premier d’entre eux est le Maître Interrogateur, qui est un expert pour extraire des informations de ses ‘invités’ dans on atelier profondément installé dans le Fauschlag. L’atelier contient tous les outils d’interrogatoire possibles. Les ‘invités’ sont gardé dans l’une des 30 cellules située à proximité pendant la durée de leur ‘visite’. Le Maître des Formations est un autre professionnel dont le rôle est d’organiser et de contrôler la sélection, l’initiation et la formation des nouvelles recrues. Il rempli généralement ces tâches en conjonction avec les Commissaires et leurs agents. Si un apprenti devait rater son initiation ou sa formation, la résolution finale tombe sous la responsabilité du Maître des Formations.    

Le Maître des Ordonnances possède son propre groupe de techniciens spécialisés (chimistes, pharmaciens, ingénieurs) qui équipent les Agents Spéciaux avec certains outils (drogues, anneaux empoisonnés, et ainsi de suite) selon ce qui est nécessaire pour une mission donnée. Ces techniciens se trouvent dans chacune des bases sectorielles. Un autre individu important est le Maître Dépositaire. Chaque information collectée sur les employés des ambassades étrangères, les ‘Ennemis de l’Etat’, et les ‘Individus méritant une surveillance’, est canalisée vers le bureau du Maître Dépositaire à Middenheim. L’information est ensuite classée et catégorisée par une équipe dédiée de scribes dans des fichiers individuels. Ces fichiers sont rassemblés en dossiers et diffusés au Commissaire approprié. Le dernier des experts du Conseiller Privé est le Maître Intendant. Son rôle est d’organiser toute expertise extérieure qui pourrait être nécessaire pour une mission particulière. Par exemple, le Maître Intendant pourrait négocier un contrat avec le Temple de Mòrr pour utiliser les Répurgateurs du Culte dans une affaire impliquant un Nécromant potentiel. 


Comme toutes les autres organisations secrètes, toute personne employée par les Schwarzmäntel doit conserver le silence sur toutes ses opérations et son rôle au sein de l’organisation. Ne pas se conformer à cette règle de silence est considéré comme une trahison. La mort est la seule punition acceptable contre cela. Les agents du Schwarzmäntel qui ‘désertent’ peuvent compter sur leurs anciens camarades pour les traquer comme les traîtres qu’ils sont devenus. 


Warpstone 11#, Behind the Scene (L'Envers du Décor)



Sans aucun doute, Mad Alfred a du s'inspirer du PNJ Natassia Hess dans le Pouvoir Derrière le Trône de la campagne de l'Ennemi Intérieur. Cette espionne du Baron  Heinrich Tödbringer de Middenheim préfigure un agent du Schwarzmäntel.





Les Schwarzmäntels apparaissent dans Empire at War (l'Empire en Guerre), une conclusion non-officielle de la campagne de l’Ennemi Intérieur créée par un groupe de fans extrêmement talentueux. Voici l'encart qui traite de l'organisation. Il reprend la plupart des informations précédemment citées.


Le frère de l’Empereur Magnus Le Pieux, le Grand Duc Gunthar von Bildhofen du Middenland, fonda originellement le Schwarzmäntel à Middenheim en 2350 C.I. Son objectif premier était de dénicher et de se débarrasser discrètement des sectateurs et autres ennemis cachés de l’Empire. Les années passant, il devint évident que Gunthar von Bildhofen se préparait lui-même à succéder à Magnus en tant qu’Empereur. Mais Les Électeurs craignaient que le Schwarzmäntel fournisse à von Bildhofen un instrument pour les évincer s’ils venaient à s’opposer à lui. C’est pourquoi ils se réunirent et demandèrent l’implication de l’Empereur Magnus pour résoudre cette situation potentiellement explosive. Les négociations s’étirèrent sur des mois et furent parfois houleuses. L’édit impérial de Sigmarzeit 2362 C.I. finit par dissoudre le Schwarzmäntel.

En 2410 C.I., la Gravin Solveig Todbringer de Middenheim se montra de plus en plus soucieuse du fait que l’Empereur Dieter IV ne se rendait pas compte du rôle important que jouait Middenheim dans la sécurité du nord de l’Empire, les forêts environnantes fournissant des caches pour les horribles créatures qui avaient échappé à la destruction un siècle auparavant. Il y avait aussi des signes que l’activité des sectes continuait hors de portée du guet de la cité. L’attention de l’Empereur étant divisée entre sa campagne mal préparée des Principautés Frontalières et les difficultés croissantes avec Marienburg, la Gravin Solveig créa le poste de Conseiller Occulte et ressuscita secrètement l’organisation du Schwarzmäntel sous sa direction.

L’actuel Conseiller Occulte est le Baron Heinrich Todbringer, le fils illégitime du Graf Boris Todbringer de Middenheim. Le principal informateur du Baron est le Grand Interrogateur, qui est un expert de la collecte d’informations auprès des « invités » de son atelier dans les profondeurs du Fauschlag. L’atelier contient tous les outils d’interrogatoire imaginables. Les « invités » sont gardés dans l’une des trente cellules avoisinantes pour toute la durée de leur « visite ». Comme dans toute organisation secrète, on exige de toute personne employée par le Schwarzmäntel de garder le silence sur les opérations et sur son rôle dans l’organisation. Le non-respect de cette loi du silence est considéré comme un acte de trahison pour lequel la mort est la seule punition acceptable. Les agents du Schwarzmäntel qui se compromettent peuvent compter sur leurs anciens compagnons pour les traquer comme les traîtres qu’ils sont devenus.

Empire at War (L'Empire en Guerre,  p13)


On trouve aussi un court passage qui traite du Schwarzmäntel dans un article sur les différents services de renseignements actifs à Marienburg dans le Warpstone 24#.


Une autre organisation impériale qui opère dans Marienburg est le Schwarzmäntel. Ce groupe très secret a été formé à l'origine pour protéger les intérêts de Middenheim et de la maison Todbringer. Sous la pression d'Altdorf, il aurait été dissout il y a des années. La preuve qu'il est toujours en activité est que l'on retrouve encore régulièrement des morts avec le traditionnel morceau de tissu noir fourré dans leur bouche

Le Schwarzmäntel semble autant se préoccuper de la mise en échec des parcelles et des cultes chaotiques que de manœuvres contre des factions politiques ennemies. Son intelligence dans ce dernier domaine semble d'ailleurs être incomparable. A ce sujet, il serait intéressant de savoir combien de Graukappen ont trouvé la mort récemment à cause des Schwarzmäntels.

Warpstone 24#


Pour finir et avoir été - je l'espère - le plus exhaustif possible, voici un PNJ agent du Schwarzmäntel qui apparait dans la dernière partie du scénario Conspiracy de - toujours lui - Mad Alfred Nunez Jr., dans le Warpstone 26#.



Conspiracy part 3, Warpstone 26#



Je remercie les participants (notamment Gregoire_lk) de la conversation "Schwartzmäntel, Frères à la cape, Untersuchungsur le forum Vox Ludi, grâce auxquels l'écriture de cet article a été rendu plus facile !

Bonnes aventures dans le monde sombre et périlleux de Warhammer !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire