index du blog

http://warhammer-old-school.blogspot.comImage HTML map generator

AIDE DE JEU : ANCIENS ESPRITS DE L'EMPIRE / LES ELVELINGS

*******************

A la suite du Güntherberg et de la Lorelixe, créatures fantastiques qui m’ont été inspirées par le folklore traditionnel germanique, j’ai eu envie d’explorer ce que l’on nomme le petit peuple : lutins, farfadets, changelings, korrigans, etc. Les Elvelings sont un mélange de tous ceux-là.






Les Elvelings sont des esprits surnaturels des forêts. Leur habitat est généralement souterrain : un terrier abandonné, une taupinière, l’obscurité des racines entremêlées d’un grand arbre, ou des anfractuosités rocheuses à proximité d’une source d’eau. Il est fréquent aussi qu’ils élisent domicile près des sites ancestraux de la foi antique tels les dolmens, les tertres funéraires, les clairières sacrées, les cercles de pierres, en fait, là où convergent les courants de magie dont ils procèdent. 


De nos jours, depuis que les humains de l’Empire vivent dans de grandes cités populeuses, à l'abri des forêts, et que les paysans ont appris, dans une certaine mesure, à domestiquer la nature, quasiment plus aucune forme de culte ou de vénération respectueuse ne leur sont témoignées. Les emplacements où ces derniers avaient autrefois l’habitude de leur laisser quelques gourmandises (les Elvelings raffolent des friandises sucrées) pour favoriser la prodigalité de la nature à leur égard, la bonne santé et l’abondance des gibiers, sont de nos jours occupés par des oratoires dédiés à Taal. 

Les histoires (véridiques) de nouveaux nés remplacés, au berceau, par un bébé Elveling, un très vieux Elveling ou une simple bûche de bois, pour jouer un mauvais tour, se venger des humains qui ont cherché à les capturer (les paysans ont toujours cherché à capturer des Elvelings pour s’approprier ou profiter de leur pouvoir magique) ou en dédommagement d’une faveur magique, ont beaucoup contribué à leur donner une renommée de créatures nuisibles.

APPARENCE


Les Elvelings sont des créatures humanoïdes malingres de très petites tailles (entre 30 et 50cm pour les plus grands) au teint brunâtre. Leur visage chafouin, allongé, aux traits fins, éclairé par de petits yeux alertes et leurs oreilles effilées sont généralement recouverts par une longue chevelure brune hirsute. Les Elvelings sont généralement revêtus de vêtements légers aux couleurs vives. 

Les Elvelings parlent un langage composé de couinements et de sifflements aigus mais ils sont capables de se faire comprendre dans un occidental rudimentaire à la sonorité nasillarde. 

PERSONNALITÉ
 
Les Elvelings sont des êtres bivalents, à la fois propices, irascibles, facétieux et versatiles. 

Bienfaisants pour les animaux et toutes les formes de vie naturelles de la forêt qu’ils contribuent à faire prospérer grâce à leurs pouvoirs magiques (ils peuvent soigner les animaux malades, veiller à la croissance où à la protection des arbres et des sources naturelles d’eau, etc., voir plus bas, leurs pouvoirs magiques), leur rapport avec les autres mortels est ambigu. 

Par exemple, ils détestent être vus par les humains qu’ils considèrent rustauds et à l’esprit trop gourd. Seuls quelques ovates et druides entretiennent parfois une façon de tolérance respectueuse avec eux. Les elfes sylvains jouissent d'un meilleur statut ; les Elvelings les considérant comme faisant légitimement parti du peuple des forêts, ils trouvent une certaine considération à leurs yeux. 

Bien qu’il soit rarissime de pouvoir en rencontrer (généralement, ils sont plusieurs) en se promenant dans les forêts (malgré leur cacophonie - les Elvelings aiment à se disputer entre eux - et leurs habits très colorés), dans certaines circonstances, une personne avertie peut y parvenir. 

Certains, complaisants ou de forte bonne humeur, peuvent se montrer serviables et apporter ponctuellement leur service. Mais le plus souvent, lorsqu'ils se rendent compte de la présence proche d'une créature étrangère à la forêt, ils disparaissent en gesticulant, en couinant, en proférant des imprécations, voire en lançant des malédictions aux indélicats qui les dérangent (voir plus bas la magie). Ils peuvent aussi se métamorphoser en petits animaux ou, s’ils désirent les effrayer, prendre l’apparence illusoire d’un animal plus important et féroce (cerf, ours, loup, etc.). 

Facétieux et taquins, ils leur arrivent aussi quelquefois de proposer des défis scabreux - des énigmes ou des actions à réaliser -, le plus souvent dans l’intention de jouer un mauvais tour aux vilains curieux. S’ils sont ingénieusement relevés (la malice et la sagacité sont des qualités particulièrement appréciées par les Elvelings), ils peuvent leur accorder une faveur. En cas d'échec, ceux qui les ont dérangé subissent leurs malédictions et leurs quolibets. 

Par contre, les Elvelings étant essentiellement masculins, ils sont très sensibles aux attraits de la gente féminine et se montrent généralement très importuns, coquins, salaces, voire même dévergondés à leur encontre. C’est d'ailleurs pour cette raison, qu’autrefois, on déconseillait aux jeunes filles de se rendre seules dans la forêt. 

CARACTÉRISTIQUES, POUVOIRS ET RÈGLES SPÉCIALES



*Malgré leur petit taille, dans la forêt, les elvelings se déplacent avec rapidité.
*Les Elvelings possèdent une attaque mais lorsqu'ils sont attaqués, ils préfèrent avoir recours à leurs pouvoirs magiques ou à la fuite.

  • Psychologie : les Elvelings souffrent de Terreur (WFRP p72) lorsqu'ils sont en contact avec un objet ou une créature de nature Chaotique. 
  • Esquive : les réflexes étonnants des Elvelings sont similaires à la compétence Esquive telle qu'elle est précisée dans WFRP p51.
  • Milieu naturel : les Elvelings sont totalement adaptés à leur milieu naturel. Lorsqu'ils sont dans la forêt, ils peuvent avoir recours aux compétences suivantes : Camouflage rural, Déplacement silencieux rural, Emprise sur le animaux.
  • Pouvoirs magiques : les Elvelings étant des créatures magiques, ils réussissent automatiquement leurs sortilèges et n'ont donc pas de Niveau de Pouvoir. De la même manière, ils reconnaissent automatiquement la magie lorsqu'elle est présente (voir les compétences Conscience de la Magie et Sens de la Magie). Par contre, ils ne sont pas immunisés aux armes non-magiques et peuvent subir des dommages causés par ce genre d'armes. 
  • Les Elvelings peuvent utiliser gratuitement, dans la limite d'un seul par tour, les sorts suivants : Malédiction (magie mineure), Guérison des animaux (magie druidique), Métamorphose - petit animal de la forêt. Par ex : renard, lapin, écureuil, etc. - (magie druidique), Apparence illusoire (magie illusoire).

 *******************

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire